OTHELLO

Littérature, écriture et culture
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Stances sur les femmes / CARON DE BEAUMARCHAIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sir Archibald Waters
Othelliste en chef
Othelliste en chef


Nombre de messages : 1715
Age : 43
Localisation : Toujours sur ma montagne ...
Date d'inscription : 23/11/2005

MessageSujet: Stances sur les femmes / CARON DE BEAUMARCHAIS   Ven 17 Oct - 19:28



Rose timide, simple et bonne,
Reçoit son amant dans ses bras;
Il l'examine et la friponne
Devient vaine de ses appâts.

Combien de femmes l'on acquiert,
Ou par de l'or, ou par des soins !
La pire, la meilleure affaire
Coûte un peu plus, coûte un peu moins ;

Et quant aux moeurs, la différence
Des filles aux femmes d'honneur,
Est celle qu'on remarque en France
Entre l'artiste et l'amateur.

Les femmes sur leur contenance
Ont le plus absolu pouvoir,
Portant au cercle une décence
Qu'elles quittent dans leur boudoir.

Le masque tombe, et l'on s'arrange
Pour jouir de la volupté :
Là, tout plaît, pourvu qu'on se venge
Des ennuis de l'honnêteté.

Si chacune faisait écrire
Les bons tours qu'elle s'y permet,
Quel plaisir on aurait à lire
Cet ouvrage utile et follet !

On y verrait du gai, du leste :
Quant aux sentiments, serviteur,
Car la femme la plus modeste
Est un vrai page au fond du coeur.

Si vous voyiez celle que j'aime,
Me dit un Céladon d'amant,
Vous changeriez bien du système
Car c'est une âme à sentiment ;

C'est la vertu la plus auguste.
Ah ! je connais le pavillon ;
La fripone s'est peinte en buste ;
Tu n'en vois que le médaillon.

Vous, jeunes gens, que je conseille,
Gardez-vous bien de me citer :
Ce que je vous dis à l'oreille
Ne doit jamais se répèter.

Retenez ce bon mot d'un sage,
Des moeurs c'est là le grand secret :
Toute femme vaut un hommage,
Bien peu sont dignes d'un regret.

Sexe charmant, si je décèle
Votre coeur en proie au désir,
A l'Amour je suis infidèle,
Mais je suis fidèle au plaisir.

D'un badinage, ô mes déesses !
Gardez-vous bien de vous venger,
Tel glose, hélàs ! sur vos faiblesses,
Qui brûle de les partager
.

~~~~~~~~~~~~~
Rêver est une chose douce qui ne coûte rien et qui rassure. ( Tahar Ben Jelloun )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondeenquestions.forumactif.com/index.htm
 
Stances sur les femmes / CARON DE BEAUMARCHAIS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gainsbourg à travers les femmes de sa vie
» Métiers de femmes
» Le pire cauchemar des femmes? Devenir chauve!
» les femmes en chansons
» pétition pour soutenir les sages-femmes en colère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OTHELLO :: Poésie et Philosophie :: Poètes, philosophes & maîtres à penser-
Sauter vers: