OTHELLO

Littérature, écriture et culture
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Charles-Eugène de Wurtemberg, prince de Montbéliard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sir Archibald Waters
Othelliste en chef
Othelliste en chef


Nombre de messages : 1715
Age : 43
Localisation : Toujours sur ma montagne ...
Date d'inscription : 23/11/2005

MessageSujet: Charles-Eugène de Wurtemberg, prince de Montbéliard   Jeu 19 Sep - 20:21


Charles-Eugène de Wurtemberg

(1728-1793)


Une belle figure historique. A sa naissance, on était loin d'imaginer qu'il arriverait un jour au trône de Wurtemberg et pourtant, en 1757, alors qu'il n'avait 9 ans, il se retrouva chef de la maison ducale.

Placé sous la tutelle de sa mère et des ducs de Wurtemberg-Neustadt et de Wurtemberg-Oels, ses plus proches agnats, il fut conduit à la cour du grand Frédéric.

Prince intelligent et précoce, il fut déclaré majeur à l'âge de 16 ans par une dispense spéciale de l'empereur Charles VIII.

Il s'entoura alors d'une cour en son palais de Stuttgart, l'une des plus brillantes d'Allemagne.


Le prince dépensait sans compter. Le luxe s'étalait de manière effrayante. Le trésor de l'Etat se trouva bientôt bientôt la proie des favoris et des favorites : bals, concerts, spectacles, chasses splendides, employèrent tous les moments du jeune souverain. Il s'enivra de son pouvoir et de sa jeunesse, s'entourant de toutes les séductions, courtisa toutes les femmes, en adora plusieurs mais n'en aima qu'une seule.

Ses états lui firent des remontrances, ce prince se roidit contre ces observations en les traitant "d'irrespectueuses" et continua le même train de vie.

Mais sa maîtresse favorite lui ouvrit les yeux sur ses égarements, le menaçant de l'abandonner s'il repoussait ses avertissements. Elle l'amena, par sa force de conviction, à reconnaître ses torts et à les réparer.

A l'âge de 42 ans, Charles-Eugène restait encore l'un des plus beaux princes d'Europe. Mais l'expérience avait mûri son esprit, il s'était réconcilié avec ses états et ne songeait désormais qu'à reconquérir le coeur de ses sujets, faire prospérer l'agriculture et développer d'autres sources de richesse publique.

Il était marié à une princesse de Brandebourg-Bayreuth, fille de Frédérique-Sophie de Prusse, l'aînée des soeurs du grand Frédéric, mais cette union, négociée par sa mère, resta stérile. Avec son épouse officielle, il n'eût jamais que des rapports d'amitié.

Il mourut sans enfants. Ce fut son frère, Louis-Eugène, qui hérita de son duché.

~~~~~~~~~~~~~
Rêver est une chose douce qui ne coûte rien et qui rassure. ( Tahar Ben Jelloun )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondeenquestions.forumactif.com/index.htm
 
Charles-Eugène de Wurtemberg, prince de Montbéliard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» URGENT remplacement à Montbéliard
» Montbéliard : un hélicoptère s'écrase dans le jardin d'une maison
» Montbéliard 25 - : quinze prévenus jugés pour trafic de drogue.
» Jarret aux lentilles
» Charles Eugène Dumont et Yvonne Pelletier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OTHELLO :: Espace humour et détente :: La Machine à Explorer le Temps-
Sauter vers: