OTHELLO

Littérature, écriture et culture
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LES SCIENCES, L'HUMAIN & LA NATURE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sir Archibald Waters
Othelliste en chef
Othelliste en chef


Nombre de messages : 1715
Age : 43
Localisation : Toujours sur ma montagne ...
Date d'inscription : 23/11/2005

MessageSujet: LES SCIENCES, L'HUMAIN & LA NATURE   Mer 11 Sep - 22:03

La génétique confirme l'impact du climat sur le destin du mammouth

romandie.com

Le mammouth laineux a vu son histoire démographique fortement affectée par les changements climatiques, selon une analyse génétique publiée mercredi dans la revue "Proceedings B" de la Royal Society britannique. Il a disparu progressivement de la surface de la Terre il y a 10'000 ans.



Ces grands herbivores, parfaitement adaptés au froid et à un paysage de steppe aride, étaient très répandus au Pléistocène supérieur (entre 116'000 et 12'000 ans), sur une grande partie de l'hémisphère nord.

Mais, comme à la fin de la dernière ère glaciaire, il y a 10'000 ans, la période de réchauffement précédente, il y a quelque 120'000 ans, a coïncidé avec un important déclin de leur population, selon cette analyse. Les mammouths se sont alors retrouvés confinés dans de petites poches d'habitat favorable.

Type distinct en Europe

L'équipe de chercheurs suédois et britanniques conduite par Eleftheria Palkopoulou (Muséum suédois d'histoire naturelle, Stockholm) montre également que l'Europe a été peuplée par un type génétiquement distinct de mammouth, qui a été remplacé par les mammouths de Sibérie, il y a environ 30'000 ans.

Les chercheurs ont séquencé l'ADN de fossiles de mammouths découverts dans le nord de l'Eurasie et en Amérique du Nord. "Nous avons constaté que la période chaude d'il y a quelque 120'000 ans a provoqué un déclin et une fragmentation des populations, conforme avec ce que nous pouvions attendre pour des espèces adaptées au froid, comme le mammouth laineux", a déclaré Eleftheria Palkopoulou.

Cette fragmentation a conduit, selon les chercheurs, au développement d'un type distinct de mammouth en Europe, qui a disparu lors de la deuxième moitié de la dernière période glaciaire.

Disparition à résoudre

"Il apparaît que les changements environnementaux ont joué un rôle important dans l'histoire démographique du mammouth laineux, les périodes chaudes limitant son habitat et les périodes froides conduisant à l'expansion de la population", ont conclu les chercheurs.

Reste à déterminer pourquoi le mammouth laineux a pu survivre dans des poches de territoire aux précédentes périodes interglaciaires, mais pas à celle de l'Holocène, époque qui a commencé il y a 10'000 ans. Les chercheurs y voient "la clé pour comprendre le mécanisme derrière son extinction finale".

~~~~~~~~~~~~~
Rêver est une chose douce qui ne coûte rien et qui rassure. ( Tahar Ben Jelloun )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondeenquestions.forumactif.com/index.htm
Marquise des Loups
Othelliste
Othelliste


Nombre de messages : 3417
Localisation : Wolfmoon Island; île aux brèves idylles annotées avec de verts stylos subtils aux pointes écolos dégradables inimitables...
Date d'inscription : 22/05/2011

MessageSujet: Re: LES SCIENCES, L'HUMAIN & LA NATURE   Mer 11 Sep - 22:46

Herbivores ! Et pourtant ils ne sont pas maigrelets de trop Like a Star @ heaven 

~~~~~~~~~~~~~



Devil Doll - If I Died in Your Arms
Gare du Nord - Marvin & Miles


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tromal.net/conte/view.php?urlHistoCount=10950
Sir Archibald Waters
Othelliste en chef
Othelliste en chef


Nombre de messages : 1715
Age : 43
Localisation : Toujours sur ma montagne ...
Date d'inscription : 23/11/2005

MessageSujet: Re: LES SCIENCES, L'HUMAIN & LA NATURE   Dim 29 Déc - 20:15

Le moteur Stirling

Le moteur Stirling est un système de micro cogénération qui permet à partir d'une source de chaleur (concentration solaire, combustion de biogaz et de biocombustible) de produire simultanément de la chaleur et de l'électricité pour un usage domestique avec un rendement global potentiel de l'ordre de 95 %.
Les puissances électrique et calorifique en micro cogénération s'étendent de quelques centaines à quelques dizaines de kW.
Le moteur Stirling, tient son nom de son inventeur écossais en 1816.
Il s'agit d'un moteur à combustion externe dans lequel le fluide de travail, qui actionne les pistons par simples dilatations et contractions thermiques successives, circule en circuit fermé.

La réalisation, elle, est plus complexe : la transmission du mouvement à l'extérieur tout en préservant l'étanchéité parfaite du système pose des problèmes techniques assez ardus, si bien que le moteur Stirling a été rapidement abandonné au début de ce siècle au profit du moteur à explosion.
Philips l'avait redécouvert à la fin des années 30 pour charger ses batteries et l'avait modernisé puis, à l'arrivée des transistors, avait vendu la licence à plusieurs compagnies américaines et européennes, dont des constructeurs automobiles qui souhaitaient développer un moteur moins polluant (déjà).
Mais son utilisation pour entraîner des véhicules exige des vitesses de rotation et des pressions internes élevées (plus de 3500 tr/mn et plus de 200 bar), ainsi que l'emploi d'un gaz de travail possédant à la fois une masse moléculaire faible et une conductivité thermique élevée, comme l'hydrogène ou l'hélium. Bref, l'idée s'est révélée trop chère.



~~~~~~~~~~~~~
Rêver est une chose douce qui ne coûte rien et qui rassure. ( Tahar Ben Jelloun )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondeenquestions.forumactif.com/index.htm
Marquise des Loups
Othelliste
Othelliste


Nombre de messages : 3417
Localisation : Wolfmoon Island; île aux brèves idylles annotées avec de verts stylos subtils aux pointes écolos dégradables inimitables...
Date d'inscription : 22/05/2011

MessageSujet: Re: LES SCIENCES, L'HUMAIN & LA NATURE   Dim 29 Déc - 23:31

Mouvement perpétuel a aimants




Citation :
Publiée le 10 avril 2012
Mouvement perpétuel a aimants
Il s'agit d'un prototype qui dans l'état actuel, avec les composant utiliser ne peux produire plus de courant qu'il en consomme. 
Il suffirai d'avoir un moteur basse consommation qui fais tourner un disque d'environ 30 cm de diamètre avec 20 aimant spéciaux ( 2 aimant en 1 l'aimant du milieux est + et l'aimant qui l'enrobe est - ) plus puissant.
Ensuite il faudrait deux générateur beaucoup plus performant, je pense au générateur à sustentation magnétique pour éviter les frottement et pour finir un batterie au lithium.

Je suis convaincu que si j'utilise ses composant le rendement sera supérieur.

Le mouvement perpétuel fonctionne avec 24 aimants, 3 cd et 3 vantilateur d'ordinateur.
Site : http://cogito44.free.fr/ 
Facebook : http://www.facebook.com/alexis.bazin3
Twitter : http://twitter.com/#!/bazinalexis


 Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven 


~~~~~~~~~~~~~



Devil Doll - If I Died in Your Arms
Gare du Nord - Marvin & Miles


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tromal.net/conte/view.php?urlHistoCount=10950
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES SCIENCES, L'HUMAIN & LA NATURE   Aujourd'hui à 23:07

Revenir en haut Aller en bas
 
LES SCIENCES, L'HUMAIN & LA NATURE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» stage dégustation plantes sauvages et survie dans nature
» BIBERONS "Closer to Nature" de TOMMEE TIPPEE
» IBM à nouveau contre l'humain
» tétines second nature
» L'Australie autorise le clonage humain ????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OTHELLO :: Le Café Littéraire :: DAZIBAO-
Sauter vers: