OTHELLO

Littérature, écriture et culture
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Raphael Gualazzi Concerts fin août 2013 et plus ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marquise des Loups
Othelliste
Othelliste


Nombre de messages : 3417
Localisation : Wolfmoon Island; île aux brèves idylles annotées avec de verts stylos subtils aux pointes écolos dégradables inimitables...
Date d'inscription : 22/05/2011

MessageSujet: Raphael Gualazzi Concerts fin août 2013 et plus ...   Mar 27 Aoû - 12:19

P.S. La MDLoups idem veut bien devenir l'amie d'un italien in musica sunny 



Raphael Gualazzi


Représentation Caramba : .

Label : Blue Note

Site officiel : www.raphaelgualazzi.com/

http://www.caramba.fr/caramba-artiste-107-raphael-gualazzi.html

Raphael Gualazzi
Représentation Caramba : .
Label : Blue Note
Site officiel : www.raphaelgualazzi.com/
News
05/04/2013
"Happy Mistake" sortie le 2 avril chez Blue Note, en partenariat avec Europe 1 est N°2 TOP ALBUM / N°1, N°3 et N°8 du TOP SINGLE ITUNES JAZZ

"Don't Call My Name"est en playlist sur : Europe 1, Jazz Radio, Le Mouv', TSF Jazz et le sublime duo avec Camille "L'Amie d'un Italien" déjà sur France Inter.
29/03/2013
Après un concert complet et triomphale au Café de la Danse retransmis en direct sur TSF Jazz, Raphael Gualazzi sera de retour à Paris au Festival Jazz à Saint-Germain-des-Prés, à la Maison des Cultures du Monde le 28 Mai.

A suivre
- le 3 avril : sur Europe 1 dans "On connaît la musique"
- le 4 avril : sur RTL dans "L'heure de jazz"
- le 5 avril : sur France 2 dans "Ce soir ou jamais"

Découvrez son nouvel album "Happy Mistake" aux sonorités pop, soul & swing le 02/04 (Blue Note)
12/11/2012
Raphael Gualazzi, la révélation jazz pop italienne, est le nouveau fer de Lance du label mythique Blue Note !
Après s'être produit sur les scènes les plus prestigieuses d'Europe, il revient avec son nouvel album aux sonorités soul & swing le 25/02, dont les titres sont tout simplement renversants !
En tournée à partir d'avril 2013.
Découvrez-le en live dans Arte Lounge
Toutes les news
Video
 






Agenda concert
• 20/09/2013 - Teatro Comunale , VICENZA (Italie)
• 21/09/2013 - Festival Jazz en Touraine, MONTLOUIS SUR LOIRE (37) (France)
• 04/10/2013 - L'Avant Seine, COLOMBES (92) (France)
• 05/10/2013 - Théâtre des Bergeries, NOISY-LE-SEC (93) (France)
• 06/10/2013 - Les Rendez-Vous de la Lune, Cité Internationale Universitaire, PARIS (France)
• 16/10/2013 - Festival Nancy Jazz Pulsations, NANCY (54) (France)
• 18/10/2013 - Tourcoing Jazz Festival, TOURCOING (59) (France)
• 21/11/2013 - Jazz en Ouche, L'AIGLE (61) (France)

Voir les concerts passés
Biographie
“HAPPY MISTAKE” - Le nouvel album de Raphael Gualazzi, à paraître le 02 avril 2013.

“Je suis amoureux de la musique, répond le chanteur/pianiste (également producteur et arrangeur) lorsqu’on l’interroge sur son style qui mélange jazz, soul, pop, classique et chanson italienne. Je n’ai pas envie de renoncer à tout ce que j’aime, à tout ce qui me plaît depuis mes débuts. Ce nouvel album est un mélange et j’ai l’impression d’être la somme de toutes mes passions.”

“Happy Mistake” ne surprendra donc pas ceux qui ont découvert le musicien transalpin ces dernières années. Ces nouvelles compositions s’inscrivent dans la continuité de celles qui ont créé le buzz à la parution de “Reality And Fantasy” (vendu à plus de cent mille exemplaires dans le monde). Le penchant naturel de Raphael Gualazzi pour l’éclectisme et les mélodies se retrouve dans ces airs qu’on retient aussitôt.

Dans ce disque, tout est encore plus abouti. Au fil des concerts et des tournées, l’écriture de Raphael Gualazzi s’est affinée. Il est particulièrement difficile de dire quelle chanson de “Happy Mistake” on préfère. A l’heure où la musique manque singulièrement de substance, le jeune trentenaire écrit sans effort apparent des chansons imparables, avec, pour ancrage, son jeu de piano entraînant et sa voix légèrement éraillée.

Si “Happy Mistake” marque les esprits par sa spontanéité, c’est peut-être parce qu’il a été élaboré de manière souvent impromptue. Lors de répétitions ou durant les balances, le musicien essayait une idée, une phrase, quelques notes sur son piano, avant de coucher la musique sur le papier, plus tard, au calme.

Pendant l’enregistrement de l’album, Raphael Gualazzi a partagé le micro avec la chanteuse Camille sur “L’Amie d’un italien”, orchestrée façon cabaret par le grand arrangeur Vince Mendoza. Ailleurs sur le disque, des cuivres soutiennent des rythmiques toujours très présentes, en clin d’œil à sa passion pour le swing et le groove. La trompette de Fabrizio Bosso s’invite sur plusieurs plages parmi lesquelles “Un Mare In Luce” et “Mambo Soul”, aux sonorités d’Amérique latine. Raphael Gualazzi en parle comme “d’une musique boostée par un piano, colorée par des cuivres et des percussions, faite pour danser.” Dans l’album, le pianiste célèbre également l’opéra de Verdi, en revisitant un extrait de “Rigoletto”, le fameux Aria “Questa O Quella Per Me Pari Non Sono”.

Mais quel est le trait d’union entre ces instantanés musicaux ? La fraîcheur et l’enthousiasme de Raphael Gualazzi qui donnent du caractère à des joyaux tels que l’irrésistible “Don’t Call My Name”, la fiévreuse “I’m Tired”, la sophistiquée “Baby What’s Strong” et la groovy “Seventy Days Of Love”. Le chanteur y ajoute sa griffe : ce timbre soul, en anglais comme en italien. “C’est souvent le tempo qui a dicté mon choix, ajoute-t-il. Je pense que je pourrais interpréter ces titres dans une autre langue, sans que cela nuise à leur musicalité.”

Le tourbillon de ces vingt-quatre derniers mois n’a pas fait perdre le sens des réalités à Raphael Gualazzi. Chacune de ses récentes expériences a été mise à profit pour apprendre. Au festival de San Remo, une institution en Italie, il a remporté quatre prix en 2011 parmi lesquels ceux de la presse télévisée, de la révélation de l’année ainsi que le prix des critiques Mia Martini. Il y retournera en 2013 avec deux chansons extraites de “Happy Mistake”. A l’Eurovision en 2011, où il a représenté son pays et terminé deuxième, Raphael Gualazzi a saisi l’occasion de cette grand-messe médiatique pour faire entendre une musique différente. “J’ai donné des interviews dans lesquelles j’ai évoqué mes influences, Otis Spann, Muddy Waters et Art Tatum. Peut-être cela va-t-il donner envie à certains d’aller les découvrir sur YouTube.”

Originaire d’Urbino, Raphael Gualazzi a grandi dans un cadre particulièrement riche. “C’est un endroit chargé d’histoire, dit-il à propos de son lieu de naissance, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, la patrie de grands créateurs comme le peintre Raphael. C’est une source d’inspiration. On y est un peu loin du monde, mais même si dorénavant je vis à Londres, j’adore y retourner.” C’est là que, dès l’âge de neuf ans, il a appris le piano. Puis il est entré au Conservatoire de Pesaro et a étudié les compositeurs classiques pendant huit ans. En 1995, il a découvert le jazz grâce à un ami de son père (lui-même batteur dans un groupe pop), ce qui lui a ouvert un nouveau champ d’investigations. Il s’est plongé dans le ragtime et le stride des années 1900, et a commencé à explorer la musique de Scott Joplin, Jelly Roll Morton, Fats Waller, Art Tatum et Mary Lou Williams. Il poursuivra avec Duke Ellington, Django Reinhardt, Ray Charles. Happé par sa passion pour les claviers, il reviendra plus tard au chant qu’il a pratiqué enfant dans une chorale : “J’adore le jazz ancien, c’était une musique populaire sur laquelle on dansait. Aujourd’hui, c’est devenu un art très souvent intellectuel. Ma sensibilité me pousse à revenir à cette forme d’expression plus communicative.”

Au début des années 2000, Raphael Gualazzi s’est produit dans différents festivals. En 2005, Il a enregistré un premier album, “Love Outside The Window”. Deux ans plus tard, il a participé à la compilation “Piano Jazz”, aux côtés de Jamie Cullum et Diana Krall. Il y reprenait “Georgia On My Mind”. Il a ensuite été invité dans le Vermont et le New Hampshire pour participer au projet “The History & Mystery Of Jazz” avec Michael Ray et Steve Ferraris, des jazzmen américains. En 2009, Caterina Caselli du label Sugar Music lui a fait signer son premier contrat. Puis il s’est produit au Blue Note de Milan et s’est mis à écrire de nouveaux titres. Le déclic est survenu lorsque Gilles Peterson a remixé “Reality And Fantasy” qui est entré dans les charts du monde entier. Quelques mois plus tard, l’album du même nom est sorti et le grand public est tombé sous le charme de Raphael Gualazzi. Il est tombé amoureux de sa manière de faire de la musique : sans ordinateur, mais avec de vraies mélodies jouées par de vrais gens.

Avec “Happy Mistake”, le très talentueux Raphael Gualazzi compte bien écrire un nouveau chapitre de son livre. Soyez prêt à le lire.

Booking : vincent@caramba.fr


Source: Collé à partir de :  ICI Wink


*******



Raphael Gualazzi - « Follia d'amore » + sottotitoli






*******



Raphael Gualazzi @ London Live 2.0






*******





"Musique ô Musique tu me donnes des ailes à voler et virevolter au-dessus des aisselles de mes pensées en moult chassés croisés effrénés parmi les elfines and elfes déjantés."
(La Louve effrenée de belle musicalité in Héé! Crazy thing fais-moi groover! in G).




♥´☆`♥ ´☆`¤º°°¨¨°☀



~~~~~~~~~~~~~



Devil Doll - If I Died in Your Arms
Gare du Nord - Marvin & Miles


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tromal.net/conte/view.php?urlHistoCount=10950
 
Raphael Gualazzi Concerts fin août 2013 et plus ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CPAN St Raphael, cours préparatoire à l’aéronautique navale (pilotes, nav, elbor)
» Le permis de conduire à puce, c'est pour 2013
» Rentrée 2012-2013: coloc DUT St Cloud
» M2 METIERS DU LIVRE / DIJON / PROMOTION 2012-2013
» budget défense 2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OTHELLO :: Espace humour et détente :: Enchantons-nous les oreilles !-
Sauter vers: