OTHELLO

Littérature, écriture et culture
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mouchards & espions - les services secrets du roi Louis XV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sir Archibald Waters
Othelliste en chef
Othelliste en chef


Nombre de messages : 1715
Age : 43
Localisation : Toujours sur ma montagne ...
Date d'inscription : 23/11/2005

MessageSujet: Mouchards & espions - les services secrets du roi Louis XV   Ven 3 Mai - 23:26


Se défiant de ses courtisans, Louis XV voulait tout connaître, tout savoir, des intrigues de sa cour, mais aussi des propos qui se tenaient à Paris, de la vie privée de ses collaborateurs, surtout leur conduite dans les relations de leur ministère.

Indépendamment du lieutenant de police, le roi développa à Versailles et à Paris son propre réseau d'indics.

Laroche, l'un de ses valets de chambre, était l'intermédiaire de cette inquisition clandestine. L'intendant de la poste aux lettres, Jeannet, et, après lui, le baron d'Ogny, avaient, tous les dimanches, un travail avec Sa Majesté : ils devaient lui rendre compte de ce qu'ils avaient découvert par l'ouverture et l'examen des lettres. Ces deux hommes de confiance faisaient, pour le roi, des extraits des lettres qu'ils jugeaient à propos de décacheter.

Les ministres eux-mêmes n'échappaient à cette inquisition.

Au total, 20 commis inconnus à l'administration étaient occupés secrètement nuit et jour à intercepter les lettres et à en faire des extraits. C'est par ce moyen que Louis XV découvrit la correspondance de son ministre le comte d'Argenson avec une de ses maîtresses favorites et dans laquelle, il s'exprimait avec peu de retenue et de respect sur le caractère du roi.
Sa disgrâce subite et inattendue suivit de près l'ouverture de ces plis...

Sur les mêmes principes, Louis XV s'était ménagé, auprès des cours d'Europe, un ministère secret et totalement ignoré du département des Affaires étrangères. Le roi de France voulait, en agissant ainsi, juger la conduite de son ministre dans les différentes cours, et comparer les rapports que celui-ci faisait avec ceux que lui transmettait son ministère secret.
Agents et correspondants de cette politique de l'ombre étaient payés par le roi lui-même sur ses fonds personnels. Ils étaient du choix du ministre secret qui travaillait directement avec Sa Majesté et lui répondait de la discrétion des personnes à qui, par son intermédiaire, ses instructions étaient confiées.

Un voile le plus épais couvrait cette obscure diplomatie...

~~~~~~~~~~~~~
Rêver est une chose douce qui ne coûte rien et qui rassure. ( Tahar Ben Jelloun )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondeenquestions.forumactif.com/index.htm
 
Mouchards & espions - les services secrets du roi Louis XV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» livre : Les services secrets en Indochine
» Services secrets : fréderic Beth, numéro 2 de la DGSE
» Notre secteur dans l'enquette du "Roi Prédateur"
» "Les Services Secrets normands"
» L'ex-chef de renseignement Patrick Karegeya qui menaçait de témoigner contre Kagame a été assassiné par les services secrets Rwandais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OTHELLO :: Espace humour et détente :: La Machine à Explorer le Temps-
Sauter vers: