OTHELLO

Littérature, écriture et culture
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Accordina - " Entre Histoire et Légende"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marquise des Loups
Othelliste
Othelliste


Nombre de messages : 3417
Localisation : Wolfmoon Island; île aux brèves idylles annotées avec de verts stylos subtils aux pointes écolos dégradables inimitables...
Date d'inscription : 22/05/2011

MessageSujet: L'Accordina - " Entre Histoire et Légende"   Lun 29 Avr - 10:27

L'Accordina -



"Accordez-vous donc comme qui dirait ma mère-grand, c'est tellement si beau l'accordéon" ...

Et l'accordina tout l'monde reconnaît illico ça à l'oreille n'est-ce pas?


Du sweetie jazzy Blues au classy classico Classique; pour vous ô peuple en délires une invitation en cet ultime lundi d'avril en cette année 2013 vachly fébrile aux moult fils d'Arianne subtils ...




Citation :
Format jpg - Taille : 1600 x 1200 - Poids : 817K - Uploadée par thierry.musique
Paul Beuscher accordina A.BOREL

Citation :
Format jpg - Taille : 1600 x 1200 - Poids : 781K - Uploadée par thierry.musique
Paul Beuscher accordina A.BOREL
Citation :
L'accordina  Entre histoire et légende

 Article de Blaise Goldenstein publié dans le numéro d'avril 2002 
d'ACCORDÉON & ACCORDÉONISTES

Retrouvez ci-dessous des extraits de cet article !


Collé à partir de

• Pour l'histoire
• L'accordina Piano
• L'accordina Boutons
• L'accordina Diato
• Écouter l'Accordina
• Essayer l'Accordina
• Les accessoires


Un public mitigé 
Ingénieux et bien réalisé, l'accordina ne rencontre pourtant pas son public, contrairement à ce que l'on pourrait croire aujourd'hui.
Borel et Beuscher en sont sans doute en partie responsables, puisqu'ils le présentent avant tout comme un "accordéon de voyage", un instrument d'entraînement. Un "gadget", finalement. Deuxième erreur: ils ciblent un public d'accordéonistes, excluant totalement le domaine de l'instrument à vent. Aussi bizarre que cela paraisse, ce malentendu persiste encore aujourd'hui, comme en
témoigne Francis Jauvain, saxophoniste, accordéoniste et "accordiniste" chevronné : “Je considère l'accordina comme un instrument à vent, c'est même l'un des rares qui permettent la polyphonie. Pris comme tel, il requiert une technique spécifique. Par exemple, il n'accepte que l'air soufflé, l'aspiration doit donc être rythmique pour s'intégrer à la phrase musicale”. Une chose difficilement concevable si on l'envisage comme un ersatz d'accordéon. Jauvain poursuit sa recherche autour de l'accordina, afin de "le développer comme on le ferait pour un instrument propre, unique ". Il conclut qu'il y a un besoin vital pour l'accordina qu'il ne soit plus "cantonné aux accordéonistes ".


Victime de cette réception, l'accordina n'a laissé que peu de traces : on ne lui connaÎt comme enregistrement "ancien" que le 45 tours de André Astier. Aujourd'hui, par contre, Richard Galliano, Francis Jauvain, Daniel Mille, jean-Louis Matinier, Roland Romanelli ou encore Jacques Bolognesi l'emploient pour explorer de nombreux
univers musicaux: jazz, chanson française (Georges Moustaki, en tournée, a préféré l'accordina de Jauvain au traditionnel accordéon), musiques de films (Romanelli a enregistré avec l'Orchestre Synphonique de Londres la B.O. du prochain film d'Alexandre Arcady), contemporain (Jauvain a conçu pour la chorégraphe Régine Chapirot cinq créations, qui font monter l'accordina sur scène dans des sessions improvisées avec les danseurs). 

Les différents modèles
Au cours de son histoire, l'accordina Borel a connu plusieurs formes. Le plus drôle est qu'il semble même n'avoir jamais connu l'aspect sous lequel son brevet le présente : comme l'explique Laurent Jarry, premier facteur à l'avoir refabriqué, “le brevet de l'instrument même est assez différent de ce que Borel a réalisé : les anches ne sont pas prévues pour être mono-chassis mais elles sont montées sur des plaques. Un mécanisme est prévu en bas de l'instrument pour actionner les deux volets latéraux par une sorte de bouton ”. Î
Les plus importantes évolutions que subit l'accordina surviennent à la fin des années 1950. “ A partir de 1959, raconte Jarry,apparaît, ce que Beuscher appelle le "nouveau modèle 1959". On y voit des changements,"
 33 . ACCORDÉON & accordéonistes
 
notamment dans le bec de l'instrument. Ce n'est plus une pièce métallique triangulaire soudée sur le porte-vent et 
"fendue", mais un bec un peu plus long où vient s'intégrer une pièce en plastique.” Les musiques changent aussi, probablement dans la même période : les anches laiton des premiers modèles sont alors remplacées par d'autres en
acier inox. L'accordina a aussi connud'autres fabrications, comme les modèles "or" et "argent" réalisés par Paolo Soprani sans doute durant la deuxième moitié des années 1960. Longtemps resté introuvable, l'instrument est aujourd'hui fabriqué par Laurent Jarry depuis 1995 et par Marcel Dreux depuis 2002
 
Blaise Goldenstein
Source: WinkArticle de Blaise Goldenstein publié dans le numéro d'avril 2002  d'ACCORDEON & ACCORDÉONISTES





*******************

De l'Harmonica, à l'Accordéon, à l'Accordina
de Jean Labre



Source : Wink Article de Jean Labre




*******************


So sweet aux oreilles de l'âme à entendre sans se méprendre ...


Spleen sur un air de Richard Galliano avec l'Accordina Joseph Carrel




Citation :
Publiée le 6 févr. 2013
Accordion : Vincenzo CARDUCCIO
Guitar : Bertrand LE GUILLOU
Bass : Bruno PRATIFFI
Violin : Timbo MEHRSTEIN
Drums : Alexandre HUBER
Accordina : Mario FANTAUZZI
Recorded and Mixed By Vincenzo CARDUCCIO
http://www.quadrologie.com/
Accordina Joseph CARREL
http://www.josephcarrel.com
/


*******************


Et la Classique de Musique se laisse prendre aux charmes de l'accordina; histoire de bien l'entendre sans se reméprendre....

Richard Galliano - Menuet & Badinerie (J. S. Bach) on accordina




Citation :
Mise en ligne le 9 juil. 2011
Richard Galliano plays Menuet & Badinerie from the Orchestral Suite no. 2 in B minor, BWV 1067 by J. S. Bach on accordina
Théâtre de l'Odéon, the 17th of May 2010.
*******************


"Tout l'monde le sait le chiffre douze est un nombre pentagonal et surtout qu'un douzain s'avère un poème de douze vers! Est-ce assez clair très chers consoeursôfrères so fiers entre deux proses entre lacérées de verdâtres lierres  ? "
(La Louve effrenée de belle musicalité en G in Clear Jazzy Room).






~~~~~~~~~~~~~



Devil Doll - If I Died in Your Arms
Gare du Nord - Marvin & Miles


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tromal.net/conte/view.php?urlHistoCount=10950
 
L'Accordina - " Entre Histoire et Légende"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire d'amour impossible
» Histoire et légende du mois de juin
» DIÉGO LA LÉGENDE ET L'HISTOIRE
» histoire de paysan normand
» La "pierre de soleil" des Vikings n'est pas une simple légende

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OTHELLO :: Espace humour et détente :: Enchantons-nous les oreilles !-
Sauter vers: