OTHELLO

Littérature, écriture et culture
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le château de Solitude, splendeur des ducs de Wurtemberg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sir Archibald Waters
Othelliste en chef
Othelliste en chef


Nombre de messages : 1715
Age : 43
Localisation : Toujours sur ma montagne ...
Date d'inscription : 23/11/2005

MessageSujet: Le château de Solitude, splendeur des ducs de Wurtemberg   Jeu 7 Mar - 3:15

Le château de Solitude hier



Le château de Solitude aujourd'hui


Le duc Charles-Eugène de Wurtemberg, un homme appréciant les belles architectures et les arts décoratifs, réalisa avec le château de Solitude à partir de 1763 le cadre idéal pour des fêtes enjouées en société restreinte. Le château de Solitude, au temps de sa magnificence, devait être un endroit fabuleux avec ses jardins que l'on parcourait en calèche, ses écuries presque aussi fameuses que celles de Chantilly, bâties en pierre, et qui pouvaient contenir jusqu'à 300 chevaux. Et sa rotonde, au milieu du parc, ornée de quatre fontaines où l'on donnait alors des dîners somptueux.


study Mémoires de la baronne d'Oberkirch - 22 septembre 1782

On alla coucher à la Solitude, admirable château que le duc fit bâtir autrefois, au temps de ses folies, à trois lieues de Ludwigsburg ; la vue en est d'une étendue superbe. Le château est immense et parfaitement régulier ; il fut illuminé ainsi que l'avenue : on croyait voir le palais du soleil. Après un opéra italien, il y eut grand souper dans la salle des Lauriers, où les statues, les vases, les tables servies, les lumières à profusion formèrent un coup d'oeil merveilleux.

Pourtant, vers l'automne de sa vie, le duc Charles se repentit d'avoir construit tout cela :

- J'étais entraîné par la jeunesse, confia t-il un jour à sa nièce Sophie-Dorothée, grande-duchesse de Russie, qui venait lui rendre visite ; je ne pensais pas assez à mon peuple qui avait tant besoin d'une pensée constante. Aujourd'hui, je ne construis plus de palais, je bâtis des hospices.

Le grand-duc Paul, qui accompagnait son épouse, entendit ces paroles et répondit au duc de Wurtemberg :

- Monsieur, il n'est pas aussi insensé d'élever des palais que vous voulez bien le dire. La grandeur des princes est celle des peuples, et tout l'argent que vous avez dépensé ici a donné du travail et par conséquent de l'aisance à vos sujets.

Ils avaient raison tous les deux.

~~~~~~~~~~~~~
Rêver est une chose douce qui ne coûte rien et qui rassure. ( Tahar Ben Jelloun )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondeenquestions.forumactif.com/index.htm
 
Le château de Solitude, splendeur des ducs de Wurtemberg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le châteu des Ducs d'Alençon est à vendre.
» Fécamp - Château des Hogues
» Les archives des ducs de Bretagne bientôt sur le net :Breizh Novopress.info
» Gâteau de crêpes (c'est de saison, non ???)
» gâteau aux M&M's

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OTHELLO :: Espace humour et détente :: La Machine à Explorer le Temps-
Sauter vers: