OTHELLO

Littérature, écriture et culture
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'hirondelle du faubourg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sir Archibald Waters
Othelliste en chef
Othelliste en chef


Nombre de messages : 1715
Age : 43
Localisation : Toujours sur ma montagne ...
Date d'inscription : 23/11/2005

MessageSujet: L'hirondelle du faubourg    Lun 10 Déc - 9:46



de Véra Belmont, Anne-Marie Philipe chez Stock Editions. 2009 - 216 pages.


Citation :
Lorsque la Seconde Guerre éclate, Véra est une toute jeune Juive polonaise. Elle est envoyée chez les sœurs, d’abord, puis à la campagne, où ses parents imaginent qu’elle a de plus grandes chances de survie. Là, elle apprend la faim, la misère et la cruauté. La femme qui l’héberge lui lance des rats morts au visage, ne lui donne pas à manger. De cette période, elle garde une rage de vivre qui ne s’estompera jamais.
Après la guerre, elle retrouve ses parents et devient une gosse des rues de Paris, une chef de clan. Elle monte sa bande et fait la loi. À l’école, elle est un cancre qui fait pipi dans des bouteilles et les distribue comme étant de la limonade. Elle fomente des révoltes.
Son père l’inscrit aux jeunesses communistes. Elle devient une militante convaincue. Puis elle se fait renvoyer parce qu’on la soupçonne d’avoir des mœurs un peu trop légères avec les garçons. C’est sûr, à quatorze ans, elle aime beaucoup aller danser, Véra. Elle rencontre Gaby, qui lui fait découvrir le théâtre et la fait jouer dans sa troupe en 1955. Et Claude Berri. De petits boulots en rôles déterminants, elle devient un pilier incontournable du Milieu.
Elle travaille avec François Truffaut, devient l’amie de Jacques Demy, produit Maurice Pialat et Claude Sautet... On découvre alors les travers et les lubies de ces grands noms du cinéma, mais aussi la ténacité de Véra, les risques qu’elle a su prendre, les chagrins bouleversants qu’elle a endurés et son immense tendresse pour les gens qu’elle rencontre et décide d’aimer instantanément.


~~~~~~~~~~~~~
Rêver est une chose douce qui ne coûte rien et qui rassure. ( Tahar Ben Jelloun )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondeenquestions.forumactif.com/index.htm
 
L'hirondelle du faubourg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Hirondelle
» Jean Herraud raconte l'opération Hirondelle à Lang Son
» Un nid d'hirondelle rustique ou de grange
» L'Hirondelle Noire de la Mort ...!!!
» Les reines du faubourg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OTHELLO :: Le Café Littéraire :: Livres-
Sauter vers: