OTHELLO

Littérature, écriture et culture
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Thomas De Quincey (1785-1859) - Date d'Edition 2000-11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marquise des Loups
Othelliste
Othelliste


Nombre de messages : 3417
Localisation : Wolfmoon Island; île aux brèves idylles annotées avec de verts stylos subtils aux pointes écolos dégradables inimitables...
Date d'inscription : 22/05/2011

MessageSujet: Thomas De Quincey (1785-1859) - Date d'Edition 2000-11   Ven 23 Nov - 16:26

Thomas de Quincey
Ecrivain et critique britannique




Thomas De Quincey (1785-1859)



Les confessions d'un mangeur d'opium
Thomas De Quincey (1785-1859)


Citation :
Auteur : Thomas Quincey (de)
Editeur : Fayard/Mille et une nuits
Date d'édition : 2000-11

Citation :
Descriptif

"En Angleterre, au XVIIIe siècle, est inventé le laudanum, liqueur à base d'opium. On l'utilise en médecine comme remède aux maux physiques et psychologiques. C'est en Thomas De Quincey (1785-1859) que cette drogue trouve un prescripteur de génie. Dans cette œuvre de jeunesse (1821), De Quincey fait le récit de sa vie tourmentée par les peines et les plaisirs qu'il procure. Les confessions de ses hallucinations séduisent un jeune Français romantique, pas encore écrivain : Alfred de Musset. Il en donne par sa traduction une très belle et très infidèle version. Traduction de l'anglais par Alfred de Musset. Postface par Didier Raymond."

Thomas De Quincey avec Les confessions d'un mangeur d'opium (1821) a su inspirer à Charles Baudelaire le célèbre bouquin Paradis artificiels de 1860...

Thomas De Quincey - Confessions d'un mangeur d'opium




Du même auteur:
Thomas de QUINCEY
Editeur : NumiLog


Citation :
"Descriptif

Produit miracle du XVIIIe siècle, l'opium est un médicament dont on intensifie l'usage. En 1804 encore, une simple rage de dents conduit naturellement Thomas de Quincey à en exagérer sa consommation : il n'en décrochera jamais. Confiant son expérience, l'auteur britannique recense précisément les effets du laudanum dans une oeuvre intitulée Confessions of an English Opium-eater. S'il cherche l'indulgence, l'opiomane attend surtout qu'on entende la réalité de vie que lui offre cette drogue. Sournois, le remède opère comme un charme, soumettant le mangeur d'opium à une tyrannie cruelle mais fascinante. En 1828, le récit des hallucinations de De Quincey est encore étayé par la traduction d'Alfred de Musset qui l'imprègne de son art de la romance, signifiant magnifiquement la passion d'un homme qui tente désespérément de panser ses plaies existentielles."

Récit autobiographique de Thomas de Quincey; il tente de démontrer les hauts et les bas du laudanum qui s'avère un mélange d’opium et d’alcool; sa vie en fut bousillée et il n'a jamais su s'en défaire à long terme nonobstant son feu sacré des Lettres et plus encore.

L'ouverture d'esprit reliée à ce livre s'avère prépondérante; quelques lecteurs via certaines controverses affirmant que l'auteur s'attardait trop sur les joies et non les souffrances de ces deux drogues (alcool (narcotique puissant) et opium.

Pourtant une partie assez longue du bouquin; plus longue que celle qui raconte les bonheurs de la drogue sait nous faire pervoir le contraire.
Ladite partie sous titrée Les Souffrances de l’opium démontre clairement les multiples souffrances causées par la dite substance et son addiction souvent irréversible voire souvent mortelle.
(Opinion ferme de MDLoups).

******


« Il y a tout d'abord la littérature de la connaissance, et secondement, la littérature de la puissance. La fonction de la première est d'enseigner ; la fonction de la seconde est d'émouvoir. »
de Thomas de Quincey





~~~~~~~~~~~~~



Devil Doll - If I Died in Your Arms
Gare du Nord - Marvin & Miles


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tromal.net/conte/view.php?urlHistoCount=10950
 
Thomas De Quincey (1785-1859) - Date d'Edition 2000-11
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Interview de BB dans la Revue du Liban (date : 2000)
» Masters 1 Edition PRO - entretiens et écrits
» DUT Edition ou DEUG lettres modernes ?
» MIRAGE (2000, F1, III, etc...)
» reportage : GT3 de Peg Perego

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OTHELLO :: Le Café Littéraire :: Auteurs-
Sauter vers: