OTHELLO

Littérature, écriture et culture
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sigmund Freud - C.G. Jung - 1906-1914

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marquise des Loups
Othelliste
Othelliste


Nombre de messages : 3417
Localisation : Wolfmoon Island; île aux brèves idylles annotées avec de verts stylos subtils aux pointes écolos dégradables inimitables...
Date d'inscription : 22/05/2011

MessageSujet: Sigmund Freud - C.G. Jung - 1906-1914    Jeu 22 Mar - 9:57




Des correspondances étonnnantes et très corsées sur tous sujets de psychanalyse profonde via les maladies psychosomatiques entre autres la dementia precotia ou démence précoce nommée aujourd'hui schizophrénie ...


Une psyché malade dès l'enfance entraîne le corps à moult pathologies...

La connaissance de l'inconscient en chacun de nous est-elle possiblemant facile ou est-ce une notion seulement accessible aux savants , aux proffessionnels de la santé mentale ou aux chercheurs en ladite psychanalyse?

La schizophrénie et la libido


Des correspondances étonnantes et très corsées sur tous sujets de psychanalyse profonde où la dementia precotia ou démence précoce vue aujourd'hui comme la schizophrénie nous est présentée lucidement et sans faux-fuyants ni anesthésiants chimiques sans comprendre; c'est à dire une façon directe d'entendre de regarder et de comprendre le patient; histoire notoire de se rendre sans fausses hontes aux racines directes de la pathologie...

La paranoia et la libido

Les opinions théoriques sur la paranoia s'avèrent éloquentes de la part de Carl Gustav Jung et c'est alors que Sigismond dit sigmund Freud en sera charmé voire subjugé; il ne cessera dès lors de proclamer aus ein de plusieurs correspondances avec le psychanalyste suisse qu'il le veut encore et toujours comme successeurs à ses travaux... "Dans la paranoia, la libido est retiré à l'objet; une inversion d ecela est le deuil où l'objet est retiré à la libido..." sa façon de démontrer son opinion des plus intéressantes; Correspondance 1906 - 1914 - Sigmund Freud - C.G. Jung page 87 second paragraphe.

L'hystérie et la libido

La notion de sexualité et la théorie de la libido sont ici en ces correspondances présentées très clairement mais jamais concises puisque pour Freud (chercheur inlassable en la matière) et Jung (aussi mais avec réticence et nous saurons le pourquoi de ladite réticence tout au long de ces écrits précieux pour la psychanalyse de profondeur et les tabous de l'âme et du corps...) oui, pour Freud toutes les pathologies ou maladies libidinales s'avèrent des maladies psychosomatiques; âme et corps étant reliés, les deux étroitement en symbiose seraient malades et la cause serait un traumatisme sexuel infantile profondément enraciné et refoulé dans l'inconscient; le but ultime de la pshychanalyse serait de trouver la racine de ses refoulements ainsi que les interdits pour que le patient puisse en prendre conscience... C'est d'ailleurs ce qui s'est passé avec Sabina Spielrein... En démence précoce uniquement car lorsque le mal être s'avère trop ancré depuis un laps de temps s'allongeant alors le traitement psychanalytique pourrait s'avérer différent...

Il est inutile d'insister sur le fait que lorsqu'il s'agit de démence irréversible chez certains sujets tous traitemnents s'avèrent différents; selon les types de démences telle la maladie dd'Alzheimer; maladie neurodégénérative du SNC ou système nerveux central et progressivement viendra la perte des fonctions mentales, viendra l'aphasie et l'ataxie; maladie dite incurable doublée d'une démence déclarée irréversible.

Citation :

"Correspondance Sigmund Freud - C.G. Jung - 1906-1914 - On a longtemps cru que la correspondance entre Freud et Jung n'avait pas été conservée, alors qu'elle l'était, et avec le plus grand soin, par les deux interlocuteurs : en une liasse bien ordonnée dans le cabinet de Freud, et, par Jung, dans une "cache" personnelle dont il portait la clé sur lui.

La publication des lettres fut ensuite sans cesse différée, Jung se montrant d'abord franchement opposé, puis réticent et contradictoire. Il fallut de longues négociations avant que l'édition n'en soit finalement confiée à un "neutre", un universitaire américain, William McGuire, qui s'engagea à ne faire de commentaires qu'historiques.

Ce silence, ces atermoiements, cette prudence disent à eux seuls que l'enjeu de l'intense activité épistolaire (360 lettres échangées en l'espace de huit ans) n'est pas seulement ici la confrontation de deux pensées accentuant peu à peu leurs divergences, mais une relation où les préoccupations politiques touchant la reconnaissance et l'expansion de la "cause" s'intriquent avec les conflits inconscients des protagonistes : relation difficile, chargée d'ambivalence, entre deux hommes également déterminés et vigilants.

Le secret qui a longtemps retardé - refoulé - la publication d'un document assurément capital pour l'histoire des idées n'est que l'écho d'un roman dans lequel Jung et Freud on été passionnément engagés."

*********************************


P.S. En duo avec le bouquin (en redondance puisque noté ailleurs au Château d'Othello) bien visible ci-dessus accolé et ce joyau littéraire en citation ci-dessous accolée; joyaux arrivés à bon port ce matin même chez la Louve effrenée de belle musicalité and more; she loves the lake shore...



Citation :
"Sabina a vingt ans, Jung trente. Il la prend en traitement puis en analyse. Entre eux c'est une incroyable passion amoureuse qui va naître. Mais Jung n'est pas seulement analyste , mais il aussi marié."

Source: (page couverture) Sabina Spielrein - Entre Freud et Jung, Éditions Aubier - Psychanalyse 384 pages.


************




~~~~~~~~~~~~~



Devil Doll - If I Died in Your Arms
Gare du Nord - Marvin & Miles




Dernière édition par Marquise des Loups le Jeu 22 Mar - 18:03, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tromal.net/conte/view.php?urlHistoCount=10950
Marquise des Loups
Othelliste
Othelliste


Nombre de messages : 3417
Localisation : Wolfmoon Island; île aux brèves idylles annotées avec de verts stylos subtils aux pointes écolos dégradables inimitables...
Date d'inscription : 22/05/2011

MessageSujet: Re: Sigmund Freud - C.G. Jung - 1906-1914    Jeu 22 Mar - 10:04

Correspondance
Sigmund Freud/Carl Gustav Jung






Le bouquin ci-dessus titré Correspondance Sigmund Freud/Carl Gustav Jung ne saura se lire d'un trait et encore faut-il être et non paraître un lecteur friand de "correspondance" ; ces 359 lettres échangées entre ces deux génies peuvent s'avérer ennuyeuses pour certains et délectables pour d'autres; question de point de point de vue et de sensations littéraires face à nos auteurs préférés.

Je m'y engage sans me soumettre à une contrainte dont le but prépondérant serait d'en causer sur papier pour faire In so In...

Évidemment pour se soumettre de plein gré à une telle lecture, il est de toute nécessité d'admirer sinon de ne pas haïr les personnes qui ont eu le loisir ou plutôt l'amour des mots pour écrire ainsi.

Géante me direz-vous ladite correspondance...

Je vous assure en toute franchise que je la trouve minime si j'ose la comparer (en chiffres) à celle de la grande George Sand dont l’œuvre gigantesque en lettres de correspondance se chiffre à plus de 25,000 lettres... C'est certain les lettres d'Aurore Dupin ou George Sand ne s'adressaient pas à un seul individu telles les missives de Freud/Jung, mais plutôt à une pléiade de personnes disparates.

à suivre ...

**********************




"Le pire aîné musical-érotique que j'eusse connu fut Lustucru lorsqu'il me proposa un cunnilingus d'astreinte face à mes vers; "pas pour un sous terre à terre" susurra-t-il..."
(Kakemphaton de la Louve effrenée).


~~~~~~~~~~~~~



Devil Doll - If I Died in Your Arms
Gare du Nord - Marvin & Miles


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tromal.net/conte/view.php?urlHistoCount=10950
Marquise des Loups
Othelliste
Othelliste


Nombre de messages : 3417
Localisation : Wolfmoon Island; île aux brèves idylles annotées avec de verts stylos subtils aux pointes écolos dégradables inimitables...
Date d'inscription : 22/05/2011

MessageSujet: Re: Sigmund Freud - C.G. Jung - 1906-1914    Lun 26 Mar - 17:11

Avez-vous souvenance encore de ce bouquin suggéré par la marquise il y a un an et des poussières déjà ?

Alors vu l'ampleur de cet amalgame de correspondances surprenantes, déconcertantes et plutôt étonnantes en ces d'années 1900...

En redondance le revoici ce bouquin qui ne se lit "quand même" pas d'un trait Wink


Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Un auto-rappel à tire d'aile...


Marquise des Loups a écrit:




Synthèse première



Des correspondances étonnnantes et très corsées entre Freud et Jung sur tous sujets de psychanalyse profonde via les maladies psychosomatiques entre autres la dementia precox ou démence précoce nommée aujourd'hui schizophrénie ...


Une psyché malade dès l'enfance entraîne le corps à moult pathologies...



Les libidinales


La connaissance de l'inconscient en chacun de nous est-elle possiblemant facile ou est-ce une notion seulement accessible aux savants , aux proffessionnels de la santé mentale ou aux chercheurs en ladite psychanalyse?

La schizophrénie et la libido


Des correspondances étonnantes et très corsées sur tous sujets de psychanalyse profonde où la dementia precotia ou démence précoce vue aujourd'hui comme la schizophrénie nous est présentée lucidement et sans faux-fuyants ni anesthésiants chimiques sans comprendre; c'est à dire une façon directe d'entendre de regarder et de comprendre le patient; histoire notoire de se rendre sans fausses hontes aux racines directes de la pathologie...

La paranoia et la libido


Les opinions théoriques sur la paranoia s'avèrent éloquentes de la part de Carl Gustav Jung et c'est alors que Sigismond dit sigmund Freud en sera charmé voire subjugé; il ne cessera dès lors de proclamer aus ein de plusieurs correspondances avec le psychanalyste suisse qu'il le veut encore et toujours comme successeurs à ses travaux... "Dans la paranoia, la libido est retiré à l'objet; une inversion d ecela est le deuil où l'objet est retiré à la libido..." sa façon de démontrer son opinion des plus intéressantes; Correspondance 1906 - 1914 - Sigmund Freud - C.G. Jung page 87 second paragraphe.

L'hystérie et la libido

La notion de sexualité et la théorie de la libido sont ici en ces correspondances présentées très clairement mais jamais concises puisque pour Freud (chercheur inlassable en la matière) et Jung (aussi mais avec réticence et nous saurons le pourquoi de ladite réticence tout au long de ces écrits précieux pour la psychanalyse de profondeur et les tabous de l'âme et du corps...) oui, pour Freud toutes les pathologies ou maladies libidinales s'avèrent des maladies psychosomatiques; âme et corps étant reliés, les deux étroitement en symbiose seraient malades et la cause serait un traumatisme sexuel infantile profondément enraciné et refoulé dans l'inconscient; le but ultime de la pshychanalyse serait de trouver la racine de ses refoulements ainsi que les interdits pour que le patient puisse en prendre conscience... C'est d'ailleurs ce qui s'est passé avec Sabina Spielrein... En démence précoce uniquement car lorsque le mal être s'avère trop ancré depuis un laps de temps s'allongeant alors le traitement psychanalytique pourrait s'avérer différent...

Il est inutile d'insister sur le fait que lorsqu'il s'agit de démence irréversible chez certains sujets tous traitemnents s'avèrent différents; selon les types de démences telle la maladie dd'Alzheimer; maladie neurodégénérative du SNC ou système nerveux central et progressivement viendra la perte des fonctions mentales, viendra l'aphasie et l'ataxie; maladie dite incurable doublée d'une démence déclarée irréversible.

Synthèse première de la Louve effrenée dite Marquise des Loups des cent premières pages dudit bouquin Correspondance Entre Freud & Jung



à suivre ...

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven


Et en rappel :


Citation :

Correspondance Sigmund Freud - C.G. Jung - 1906-1914
- "On a longtemps cru que la correspondance entre Freud et Jung n'avait pas été conservée, alors qu'elle l'était, et avec le plus grand soin, par les deux interlocuteurs : en une liasse bien ordonnée dans le cabinet de Freud, et, par Jung, dans une "cache" personnelle dont il portait la clé sur lui.

La publication des lettres fut ensuite sans cesse différée, Jung se montrant d'abord franchement opposé, puis réticent et contradictoire. Il fallut de longues négociations avant que l'édition n'en soit finalement confiée à un "neutre", un universitaire américain, William McGuire, qui s'engagea à ne faire de commentaires qu'historiques.

Ce silence, ces atermoiements, cette prudence disent à eux seuls que l'enjeu de l'intense activité épistolaire (360 lettres échangées en l'espace de huit ans) n'est pas seulement ici la confrontation de deux pensées accentuant peu à peu leurs divergences, mais une relation où les préoccupations politiques touchant la reconnaissance et l'expansion de la "cause" s'intriquent avec les conflits inconscients des protagonistes : relation difficile, chargée d'ambivalence, entre deux hommes également déterminés et vigilants.

Le secret qui a longtemps retardé - refoulé - la publication d'un document assurément capital pour l'histoire des idées n'est que l'écho d'un roman dans lequel Jung et Freud on été passionnément engagés."

*********************************


P.S. En duo avec le bouquin (en redondance puisque noté ailleurs au Château d'Othello) bien visible ci-dessus accolé et ce joyau littéraire en citation ci-dessous accolée; joyaux arrivés à bon port ce matin même chez la Louve effrenée de belle musicalité and more; she loves the lake shore...



Citation :
"Sabina a vingt ans, Jung trente. Il la prend en traitement puis en analyse. Entre eux c'est une incroyable passion amoureuse qui va naître. Mais Jung n'est pas seulement analyste , mais il est aussi marié."

Source: (page couverture) Sabina Spielrein - Entre Freud et Jung, Éditions Aubier - Psychanalyse 384 pages.


************




~~~~~~~~~~~~~



Devil Doll - If I Died in Your Arms
Gare du Nord - Marvin & Miles


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tromal.net/conte/view.php?urlHistoCount=10950
Marquise des Loups
Othelliste
Othelliste


Nombre de messages : 3417
Localisation : Wolfmoon Island; île aux brèves idylles annotées avec de verts stylos subtils aux pointes écolos dégradables inimitables...
Date d'inscription : 22/05/2011

MessageSujet: Re: Sigmund Freud - C.G. Jung - 1906-1914    Lun 25 Nov - 23:31

Marquise des Loups a écrit:
Avez-vous souvenance encore de ce bouquin suggéré par la marquise il y a un an et des poussières déjà ?

Alors vu l'ampleur de cet amalgame de correspondances surprenantes, déconcertantes et plutôt étonnantes en ces d'années 1900...

En redondance le revoici ce bouquin qui  ne se lit "quand même" pas d'un trait Wink


Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven

Un auto-rappel à tire d'aile...


Marquise des Loups a écrit:




Synthèse première



Des correspondances étonnnantes et très corsées entre Freud et Jung sur tous sujets de psychanalyse profonde via les maladies psychosomatiques entre autres la dementia precox ou démence précoce nommée aujourd'hui schizophrénie ...


Une psyché malade dès l'enfance entraîne le corps à moult pathologies...



Les libidinales


La connaissance de l'inconscient en chacun de nous est-elle possiblemant facile ou est-ce une notion seulement accessible aux savants , aux proffessionnels de la santé mentale ou aux chercheurs en ladite psychanalyse?

La schizophrénie et la libido


Des correspondances étonnantes et très corsées sur tous sujets de psychanalyse profonde où la dementia precotia ou démence précoce vue aujourd'hui comme la schizophrénie nous est présentée lucidement et sans faux-fuyants ni anesthésiants chimiques sans comprendre; c'est à dire une façon directe d'entendre de regarder et de comprendre le patient; histoire notoire de se rendre sans fausses hontes aux racines directes de la pathologie...

La paranoia et la libido


Les opinions théoriques sur la paranoia s'avèrent éloquentes de la part de Carl Gustav Jung et c'est alors que Sigismond dit sigmund Freud en sera charmé voire subjugé; il ne cessera dès lors de proclamer aus ein de plusieurs correspondances avec le psychanalyste suisse qu'il le veut encore et toujours comme successeurs à ses travaux... "Dans la paranoia, la libido est retiré à l'objet; une inversion d ecela est le deuil où l'objet est retiré à la libido..." sa façon de démontrer son opinion  des plus intéressantes; Correspondance 1906 - 1914 - Sigmund Freud - C.G. Jung page 87 second paragraphe.

L'hystérie et la libido

La notion de sexualité et la théorie de la libido sont ici en ces correspondances présentées très clairement mais jamais concises puisque pour Freud (chercheur inlassable en la matière) et Jung (aussi mais avec réticence et nous saurons le pourquoi de ladite réticence tout au long de ces écrits précieux pour la psychanalyse de profondeur et les tabous de l'âme et du corps...) oui, pour Freud toutes les pathologies ou maladies libidinales s'avèrent des maladies psychosomatiques; âme et corps étant reliés, les deux étroitement en symbiose seraient malades et la cause serait un traumatisme sexuel infantile profondément enraciné et refoulé dans l'inconscient; le but ultime de la pshychanalyse serait de trouver la racine de ses refoulements ainsi que les interdits pour que le patient puisse en prendre conscience... C'est d'ailleurs ce qui s'est passé avec Sabina Spielrein... En démence précoce uniquement car lorsque le mal être s'avère trop ancré depuis un laps de temps s'allongeant alors le traitement psychanalytique pourrait s'avérer différent...

Il est inutile d'insister sur le fait que lorsqu'il s'agit de démence irréversible chez certains sujets tous traitemnents s'avèrent différents; selon les types de démences telle la maladie dd'Alzheimer; maladie neurodégénérative du SNC ou système nerveux central et progressivement viendra la perte des fonctions mentales, viendra l'aphasie et l'ataxie; maladie dite incurable doublée d'une démence déclarée irréversible.

Synthèse première de la Louve effrenée dite Marquise des Loups des cent premières pages dudit bouquin Correspondance Entre Freud & Jung  



à suivre ...

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven


Et en rappel :


Citation :

Correspondance Sigmund Freud - C.G. Jung - 1906-1914
- "On a longtemps cru que la correspondance entre Freud et Jung n'avait pas été conservée, alors qu'elle l'était, et avec le plus grand soin, par les deux interlocuteurs : en une liasse bien ordonnée dans le cabinet de Freud, et, par Jung, dans une "cache" personnelle dont il portait la clé sur lui.

La publication des lettres fut ensuite sans cesse différée, Jung se montrant d'abord franchement opposé, puis réticent et contradictoire. Il fallut de longues négociations avant que l'édition n'en soit finalement confiée à un "neutre", un universitaire américain, William McGuire, qui s'engagea à ne faire de commentaires qu'historiques.

Ce silence, ces atermoiements, cette prudence disent à eux seuls que l'enjeu de l'intense activité épistolaire (360 lettres échangées en l'espace de huit ans) n'est pas seulement ici la confrontation de deux pensées accentuant peu à peu leurs divergences, mais une relation où les préoccupations politiques touchant la reconnaissance et l'expansion de la "cause" s'intriquent avec les conflits inconscients des protagonistes : relation difficile, chargée d'ambivalence, entre deux hommes également déterminés et vigilants.

Le secret qui a longtemps retardé - refoulé - la publication d'un document assurément capital pour l'histoire des idées n'est que l'écho d'un roman dans lequel Jung et Freud on été passionnément engagés."

*********************************


P.S. En duo avec le bouquin (en redondance puisque noté ailleurs au Château d'Othello) bien visible ci-dessus accolé et ce joyau littéraire en citation ci-dessous accolée; joyaux arrivés à bon port ce matin même chez la Louve effrenée de belle musicalité and more; she loves the lake shore...



Citation :
"Sabina a vingt ans, Jung trente. Il la prend en traitement puis en analyse. Entre eux c'est une incroyable passion amoureuse qui va naître. Mais Jung n'est pas seulement analyste , mais il est aussi marié."
Source: (page couverture) Sabina Spielrein - Entre Freud et Jung, Éditions Aubier - Psychanalyse 384 pages.
Marquise des Loups a écrit:



************




~~~~~~~~~~~~~



Devil Doll - If I Died in Your Arms
Gare du Nord - Marvin & Miles


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tromal.net/conte/view.php?urlHistoCount=10950
Marquise des Loups
Othelliste
Othelliste


Nombre de messages : 3417
Localisation : Wolfmoon Island; île aux brèves idylles annotées avec de verts stylos subtils aux pointes écolos dégradables inimitables...
Date d'inscription : 22/05/2011

MessageSujet: Re: Sigmund Freud - C.G. Jung - 1906-1914    Mer 3 Déc - 12:38

 

Google le magnifique nous introduit aujourd'hui le trois décembre 2014 chez Anna Freud ...




Naissance : 3 décembre 1895, Vienne, Autriche
Décès : 9 octobre 1982, Londres, Royaume-Uni

ANNA FREUD


<< L'expérience n'éclaire que ceux qu'elle a brûlés. >>
anonyme

~~~~~~~~~~~~~



Devil Doll - If I Died in Your Arms
Gare du Nord - Marvin & Miles


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tromal.net/conte/view.php?urlHistoCount=10950
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sigmund Freud - C.G. Jung - 1906-1914    Aujourd'hui à 12:35

Revenir en haut Aller en bas
 
Sigmund Freud - C.G. Jung - 1906-1914
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» > > > 10 Mars 1906 < < <
» La génération de 1914 est t'elle passé?
» Le Havre : Carré militaire 1914-1918
» Commerçants et artisans à Nanterre de 1886 à 1914
» Croix du Combattant de moins de 20 ans 1914-1918

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OTHELLO :: Le Café Littéraire :: Auteurs-
Sauter vers: