OTHELLO

Littérature, écriture et culture
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 L'extraordinaire histoire du château de Chaumont-sur-Loire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sir Archibald Waters
Othelliste en chef
Othelliste en chef


Nombre de messages : 1715
Age : 43
Localisation : Toujours sur ma montagne ...
Date d'inscription : 23/11/2005

MessageSujet: L'extraordinaire histoire du château de Chaumont-sur-Loire   Dim 18 Mar - 23:51

> Dressé sur un coteau boisé au-dessus de la Loire, le château a, de loin, une allure de forteresse. Mais que l'on s'approche de plus près et tout change, la rudesse féodale fait alors place à l'élégance de la Renaissance.

Voici un petit reportage qui vous fera voyager dans l'une des plus belles demeures du patrimoine architectural français :


kitd.html5loader("flash_epix_iLyROoafIrQ5");

~~~~~~~~~~~~~
Rêver est une chose douce qui ne coûte rien et qui rassure. ( Tahar Ben Jelloun )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondeenquestions.forumactif.com/index.htm
Marquise des Loups
Othelliste
Othelliste


Nombre de messages : 3417
Localisation : Wolfmoon Island; île aux brèves idylles annotées avec de verts stylos subtils aux pointes écolos dégradables inimitables...
Date d'inscription : 22/05/2011

MessageSujet: Marie de Say et Louis-Ferdinand d'Orléans   Lun 19 Mar - 12:30

Château de Chaumont-sur-Loire


Beauté féodale florale! Le jardin numéro douze du château aura ma redondance en vision belle...

Ainsi que cette mirobolante histoire vécue notée ci-dessous par la marquise entre deux consultations anonymises et ce bien assise avec jus de sauvages de cerises de la belle France, quelle chance!


Vue du château de Chaumont-sur-Loire.



Princesse Marie de Broglie (du temps D'Amédée dont elle fut veuve).



Le Grrr Ö Scandale du mois de Juillet 1930:
Marie de Say et Louis-Ferdinand d'Orléans



Louis-Ferdinand se fiance avec la princesse Marie de Broglie (1857-1943), bien née Say et tout à fait innée dans l'excentricité pour y demeurer à pérennité... Son grand-papa ne l'oublions point fut l'homme d'affaire de la grande Patente vachly sucrée titrée le Sucre Louis Say. C'est à l'âge de 14 ans que la noble demoiselle devient orpheline et par conséquent héritière; à 17 ans elle devient châtelaine du Château de Chaumont-sur-Loire.

Avec le temps ce baladin crétin, la princesse devint la joyeuse veuve d'Amédée Broglie et ce depuis 1917... Et dansant, pianotant, voltigeant bon an mal an parmi tous ses nombreux colifichets terrestres reçus tout à fait gratuitement, Marie appartenait en plus le fameux Château de Chaumont-sur-Loire. Les fêtes se multipliaient et se multiplexaient... Et bien vues du château de somptueuses et spectaculaires démonstrations nautiques pleines rames sans armes avec charme sur La Loire et ses déboires aux bras so damn beaux et longs; témoins oculaires visionnaires de la belle excentrique et folle de musique; Marie faisait venir à ses frais non discrets Les Ballets de l'Opéra via la grande troupe de la Comédie-Française en plus des non dits inconnus d'invités parfois sous poudrés dans l'âme aux multitudes de mondaines et nullissimes servitudes charmeuses.

Grande amoureuse du Tango depuis 1910; certains Dandy classy auront sa préférence en cadence dense. Et nous le devinons tous avec ou sans secousse qui détrousse, son initiateur en cette danse très mal perçue ou vue par le clergé de l'époque; oui, nonobstant son jeune âge, le bel Apollon aux yeux furibonds qui a su initier la princesse et la gouverner derechef fort voluptueusement en ce sens fut l’infant bel Louis-Ferdinand d'Orléans.

Scandale tout à fait inattendu! Le beau brumel vu un tantinet comme un gigolo (à cette époque) de 42 ans alors que sa princesse en a 73; les épousailles peu de taille (colportait-on de salons ronds en salons oblongs) se firent à Londres un 9 septembre 1930… Quel scandale de bal; aucune progéniture qui perdure!

Ö que si si, ce scandale fut lacéré et étiré par monts et par vaux le fil d'Ariane diaphane peu aimable de la diantre de fable file-moi un bal Wink et je te mènerai au point culminant via l’entremets de ton choix; chiche alors au parloir et boudoir les amuse-gueules via la bouche par les soirs de lune pleine seront burlesques, yes, my dear, tout le château s'en délecte aux paroxysme de prismes avec ses poètes aux sublissimes d’atours rimés prosodiés avec ou sans calembours over and over la vieile tour, oui tous en ont causé et en recauseront en chassé-croisé masculin singulier bien bandé avant pendant ou après certaines séances de thé ou sous le thé-thon-biscottes fourrés au rhum sans coca-cola, well, avec ou sans Tea Pot orangé ou bleuté ça Sonne In and Looks perhaps déjanté Hééé! Avez-vous soif de thé en cette joyeuse gaité bien détaillée? Yes!!!! Prenez sans culpabilité désaxée la pose qui s'impose et dégustez bien sans vous soucier du reste en entendant bien ces notes qui renotent jusqu'à l'aorte de votre cœur de porte...


♥´☆`♥ ´☆`¤º°°¨¨°☀


Francis Poulenc (1899-1963) : Concerto pour piano (1950) 1/2



♥´☆`♥ ´☆`¤º°°¨¨°☀

Francis Poulenc (1899-1963) : Les Biches, Ballet - extraits (1923) 1/2



♥´☆`♥ ´☆`¤º°°¨¨°☀



L’extravagante princesse du château de Chaumont (1857-1943)




Le non moins extravagant Louis-Ferdinand d'Orléans


Louis-Ferdinand dit Marie Zacharie d’Orléans et infant d’Espagne naquit un 5 novembre 1888 en Espagne à Madrid; sa vie terrestre s'est terminée un 20 juin 1945 en France à Paris; il était de souche familiale royale espagnole.

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

En plus des réceptions grandioses avec peu de pauses au château, la princesse possède aussi son Hôtel particulier à Paris sur la rue de Solférino. Elle y reçoit une pléiade d'intellos beaux tels que: Jean Cocteau, Marcel Proust, Léon Daudet, le magistral musicien pianiste Francis Poulenc et plus encore...

Le grand auteur Marcel Proust aurait dit-on eut sous l'édredon en inspiration littéraire les libidinaux alentours en pourtours, en nature et en personnages peu sages côtoyés de ladite princesse et tout cela en latence de sa création belle : À la Recherche du Temps perdu.

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

La fête se perpétue et vive Marie de Say et Louis-Ferdinand d'Orléans pour leur musicale synergie!

♥´☆`♥ ´☆`¤º°°¨¨°☀

« En chacun de nous existe un autre être que nous ne connaissons pas. Il nous parle à travers le rêve et nous fait savoir qu'il nous voit bien différent de ce que nous croyons être. »
de Carl Gustav Jung psychanalyste et professeur.


♥´☆`♥ ´☆`¤º°°¨¨°☀







~~~~~~~~~~~~~



Devil Doll - If I Died in Your Arms
Gare du Nord - Marvin & Miles




Dernière édition par Marquise des Loups le Jeu 15 Nov - 18:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tromal.net/conte/view.php?urlHistoCount=10950
Sir Archibald Waters
Othelliste en chef
Othelliste en chef


Nombre de messages : 1715
Age : 43
Localisation : Toujours sur ma montagne ...
Date d'inscription : 23/11/2005

MessageSujet: Re: L'extraordinaire histoire du château de Chaumont-sur-Loire   Mar 20 Mar - 9:34

Voilà un château où vous y avez toute votre place, chère Marquise. Wink

Je viendrais vous y rendre visite, si le coeur vous en dit. Ensemble, nous flânerons et deviserons dans ses merveilleux jardins.

~~~~~~~~~~~~~
Rêver est une chose douce qui ne coûte rien et qui rassure. ( Tahar Ben Jelloun )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondeenquestions.forumactif.com/index.htm
Marquise des Loups
Othelliste
Othelliste


Nombre de messages : 3417
Localisation : Wolfmoon Island; île aux brèves idylles annotées avec de verts stylos subtils aux pointes écolos dégradables inimitables...
Date d'inscription : 22/05/2011

MessageSujet: Château de Chaumont-sur-Loire   Mar 20 Mar - 11:44

Château de Chaumont-sur-Loire.

♥´☆`♥ ´☆`¤º°°¨¨°☀


J'aime beaucoup (let's get serious; pour un laps de temps parcimonieux) le bain de foule de la ville avec ses vieilles oldies de "pierres parlantes" et ses douves éclatantes et savamment lissées par les pas des amants et des courtisanes mal aimées en voie d'un de ces quatre trépasser aux yeux de leurs bien aimés; lassés gavés pour se retourner l’ouïe vers les sons plus rebondissants d'une contrebasse plus basse ou moins lasse ou par les sanglots plus longuement longs d'un violon plus contemporain ou moins ancien via la chute de reins ou du Rhin selon l'atmosphère et ses biosphères de sphères...

Oui, par la pensée via l'image vous y êtes déjà entre deux fa ou de ré mi sur le sol ou le do en redondance de ré mineur Sir Waters; la flânerie n'étant pas une tare en soi ni en soie de vers vous serez pris au piège de la nature (attention Sir! "Qui s'y frotte s'y pique." Wink ) donc charmé voire subjugué au superlatif des moult refrains étonnants et jamais détonants des innombrables bourdons aux regards plutôt hagards voire un peu niais, et de ces guêpes à la taille tant et tant menue en prise de vue, et si vous n'y êtes point allergique de leurs similis bites qui piquent lorsqu'elles se frottent de trop près en ce va-et-vient vachly non feint et quasi électrique; en imitant inconsciemment ou sciemment et brillamment lentement le coït des humains en voie de libido obviously haut so ô, for sure, bien certainement, elles sauront vous redonner en vrille le goût nature en musique; impossible symphonie à entendre au sein des villes nanties de leurs stridentes complaintes viles... Les fleurs nous en aurons pour notre soulerie et ce sans jamais nous faire tituber; elles savent enivrer les spectateurs au paroxysme de volupté florale en émerveillant les yeux jusqu'au supranormal phénoménal...

La nature m'attire comme un aimant voire plus qu'un amant; les cours d'eau aussi petits soient-ils me font grand bien à l'âme avec Dieu pour témoin de mes littéraires d'idéologies aux confins pas encore éteints de cette folle du logis never grise sauf de beautés naturally naturelles; yes, oui-da! de mes douze vies antérieures (clameur jamais prouvée par ici ou ailleurs) pas nécessairement douces en devis ni en frousses de chemins en rebrousses mais combien belles en romans inédits à vous délirer en quotidiens de sursis...


Château de Chaumont-sur-Loire.



Château de Chaumont-sur-Loire.



Vue du Château de Chaumont-sur-Loire.


La Loire in France; incomparable de fleuve aux bancs de sable blonds; là où les cygnes et mouettes via une multitude colorée de canards différents se dandinent sciemment authentiquement en chantant des refrains d'antan...

Nous voilà à Onzain, dans le Loir-et-Cher via le Domaine de Chaumont.

Suivons avec les yeux la Loire... Parc de marque autour d'un château pas vraiment géant mais plutôt petit avec vue sur les bancs de sables grandioses en vues sur La Loire quasi une fable à voir avec ses disparates d'îlots beaux aux arbustes nés pour ce grand plan d'eau aux histoires belles; que si! Je m'en réjouis! La Loire versatile selon les humeurs des nuages ou du soleil du levant au couchant et selon le vent; La Loire nantie d'un nom féminin et pourtant un long fleuve avec ses déboires aux multitudes notoires au masculin pluriel.

Visitons des yeux la ferme et les jardins nombreux, oui 26 et titrés tels que dans le désordre : l'Entre-deux, Le Parfait, l’Éloge du Compost, Le Jardin qu'on mange, le Repos éternel, et plus encore; j'en oublie…

[center]
Fleur d'eau ou Nénuphar so far...



Inflorescence de Jacinthe d'eau


Fleurs de terre quasi sauvage (s) avec arrière-plan de blanchissage non moins sauvage entre deux vers en hauts voltages Wink


The dawn of the day au Château de Chaumont-sur-Loire



Oui c'est cela, nous deviserons tout autour de ce château beau où l'âme immortelle de ces artistiques de châtelains romanesques via leurs fresques flottent encore et encore entre deux accords so forts so far perçus again et à toujours comme de futiles désaccords, raison de plus d'écrire pour y lire demeurons littérairement solidaires, but, mais, surtout, surtout ...

"Ne devisons point d'eux, regarde et passe."
Scoob Serious feat. Dante Thomas



♥´☆`♥ ´☆`¤º°°¨¨°☀


~~~~~~~~~~~~~



Devil Doll - If I Died in Your Arms
Gare du Nord - Marvin & Miles


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tromal.net/conte/view.php?urlHistoCount=10950
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'extraordinaire histoire du château de Chaumont-sur-Loire   Aujourd'hui à 2:07

Revenir en haut Aller en bas
 
L'extraordinaire histoire du château de Chaumont-sur-Loire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J. Monsigny : L'extraordinaire Histoire de la Normandie.
» Harfleur - Le château du Grand-Colmoulins
» Château de Caen. 1000 ans d'histoire.
» Le château de Bricquebec : histoire, architecture.
» Fécamp - Château des Hogues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OTHELLO :: Espace humour et détente :: Promenades, rencontres et balades culturelles-
Sauter vers: